Villainous – La fin est proche

Boîte de jeu Villainous – La fin est proche
  • Niveau de jeu :
    Confirmé
  • Type de jeu :
    Compétition par objectif
  • Temps de jeu :
    45 '
  • Type de matériel :
    Cartes Instructives

Ce système de classement se nomme Ludopro et est proposé par Yahndrev.

Que signifie ce classement ?

Créé par le collectif Prospero Hall et les illustrateurs de Disney en 2020.

Bienvenue dans la seconde extension de Villainous. Vous pouvez retrouver l’explication de la mécanique de jeu directement sur l’article Villainous de notre ludothèque puisque chaque extension fonctionne de la même manière.

“La fin est proche” nous fait découvrir trois nouveaux Méchants dont l’illustre Scar, mit à l’honneur sur le couvercle et deux Vilains un peu moins emblématiques Yzma et Ratigan. Encore une fois, le choix des Méchants est plutôt judicieux puisqu’il permet de viser un public assez large. Il est difficile de se lasser du concept de Villainous puisque chaque nouvelle extension apporte 3 nouveautés spécifiques à chaque personnage que nous avons plaisir à découvrir à Confluences Ludiques.

I – SCAR Son objectif est de cumuler 15 points dans sa pile de succession après avoir tué Mufasa. C’est le premier deck qui nous oblige à combattre un maximum les héros. Fidèle à son dessin animé, Scar cherche à se débarrasser de tous les ennemis susceptibles de freiner son accession au trône. Une fois Mufasa éliminé, ce dernier est placé immédiatement dans une pile spécifique de fatalité appelée “Pile de succession” dans laquelle la puissance de chaque héros vaincu sera additionnée. Ce frère félon pourra s’appuyer sur ses fidèles alliées, les Hyènes. Plus elles sont nombreuses en jeu, plus leur puissance augmentera, prudence ! Vous l’aurez compris, Scar est un personnage apparemment simple à jouer mais méfiez-vous des apparences, les cartes de fatalité qui lui sont associées sont redoutables et peuvent faire basculer le cours du jeu. Il est aussi parfois difficile de jouer ce vilain face à des adversaires qui ne lancent que peu de fatalités.

II – IZMA La redoutable Izma vous fera gagner si vous parvenez à éliminer Kuzco l’empereur Mégalo avec l’aide de Kronk. Grande découverte de ce personnage : les cartes fatalité sont divisées en 4 piles égales. Yzma est un personnage redoutable à jouer car elle difficilement contrable et peut remporter la partie extrêmement vite. Ses cartes lui permettent d’explorer ses piles de fatalité afin d’amener Kuzco en jeu. Autre dynamique intéressante, elle doit maintenir Kronk du côté des méchants, chaque déplacement de celui-ci le rend gentil. Au bout de 3 déplacements, Kronk redevient un héros et Izma devra le combattre pour le ramener à elle. Cette double gestion est donc très intéressante à jouer et à tenter de planifier et nous propose cette fois encore un nouveau mode de jeu bien spécifique.

III – Ratigan Le professeur Ratigan issu de “Basil détective privé” a pour mission de déplacer la Reine Robot jusqu’à Buckingham Palace. En cas d’échec, il devra à la place, éliminer le héros Basil. Unique personnage à ce jour qui dispose d’un plan B, ce qui est plutôt appréciable en terme d’anticipation de jeu. La Reine Robot est un objet délicat à mettre en jeu du fait de ses 15 jetons de coût même si de nombreuses cartes du deck vous permettront : de la trouver plus facilement ou de réduire efficacement son coût. De plus, l’apparition de Basil en jeu entraîne la défausse immédiate de cette dernière tandis que de nombreuses fatalités entraveront votre chemin. Ce mode de jeu est très intéressant car bien qu’il soit simple à comprendre, il demande d’anticiper et de se projeter à chaque étape de la partie tout en gardant à l’esprit qu’il nous faut assurer nos arrières en cas d’échec.

Il s’agit de la 2ème extension comprenant 3 nouveaux personnages, jouable seule ou combinée avec le jeu de base ou d’autres extensions.



← Retour sur la liste


Crédits photos et textes : Confluences Ludiques. Toute reproduction ou usage sans l’autorisation préalable de Confluences Ludiques est interdite, conformément aux Mentions légales et aux dispositions de l’article L713-2 du Code de la propriété intellectuelle.